Tous les stéroïdes anabolisants à base d’huile et à base d’eau doivent être pris par voie intramusculaire. Cela signifie que l’injection doit pénétrer dans la peau et dans le tissu sous-cutané pour entrer dans le muscle lui-même. Les injections intramusculaires sont utilisées lorsque que l’on souhaite une absorption rapide des produits. Les endroits les plus communs pour une injection intramusculaire sont la fesse, le côté latéral de la cuisse, et la région deltoïde du bras. Les muscles de ces zones, en particulier les muscles du fessier, sont assez épais.

En raison du nombre important de fibres musculaires et un fascia vaste (fascia est un type de tissu conjonctif qui entoure et sépare les muscles), le médicament a une grande surface d’absorption. L’absorption est encore favorisé par l’approvisionnement important en sang vers ces muscles. Idéalement, les injections intramusculaires doivent être administrées profondément dans le muscle, à l’écart des nerfs et des vaisseaux sanguins principaux.

Le quadrant supérieur externe est préférable parce que le muscle dans cette partie est assez épais et contient peu de nerfs. La probabilité de l’injection du médicament dans un vaisseau sanguin est faible de cette zone. L’injection dans cette partie réduit le risque de blessure au nerf sciatique qui traverse la partie inférieure et milieu de la fesse. Ce nerf contrôle la partie postérieure de chaque cuisse et la jambe entière à partir du genou. Si une injection est trop proche de ce nerf ou le touche réellement, une douleur extrême et une paralysie temporaire peut être ressentie dans ces zones. C’est pour cette raison qu’il faut rester aussi loin de cette zone que possible.

Si pour une raison quelconque, il est impossible de vous injecter dans la région fessière, le second choix est la partie latérale de la cuisse. Habituellement, les injections intramusculaires dans la cuisse ne sont indiqués que pour les nourrissons et les enfants. C’est le muscle latéral de la zone de la cuisse qui doit être injectée par voie intramusculaire.

Cette partie est déterminée en utilisant le genou et le grand trochanter du fémur comme point de repère. Le grand trochanter est la zone osseuse que vous pouvez sentir où le fémur rejoindre la ceinture pelvienne. La partie médiane du muscle se trouve en mesurant la largeur de la main au dessus du genou et la palme inférieur au grand trochanter. L’injection dans la partie avant de la cuisse ou à l’intérieur de la cuisse est extrêmement imprudent. Ces zones contiennent des nerfs ainsi qu’un certain nombre de vaisseaux sanguins.

Quelles aiguilles utiliser?

Il est important de choisir la seringue appropriée pour l’administration de stéroïdes anabolisants injectables. Les composants principaux d’une seringue comprennent un corps cylindrique et un piston auquel une aiguille creuse est fixée. La seringue recommandée pour des injections de stéroïdes anabolisants est une seringue calibre 22 [1 ½ pouces] ou calibre 23 [1 pouce] avec un boîtier 3 cc.

Cette longueur permet une pénétration profonde pour atteindre l’intérieur du tissu musculaire. Des aiguilles plus courtes, 5/8 ou 1 ½ ne sont généralement pas suffisantes pour des injections intramusculaires.

La taille du calibre d’une seringue représente diamètre de l’aiguille. Plus le numéro est petit, plus l’aiguille est large. Une aiguille de calibre 27 est très mince. Un calibre 18 est assez large, il est souvent désigné comme « un canon ». Les deux calibres 22 et 23 sont assez fins pour être faciles à insérer, et assez larges pour permettre aux solutions d’être propulsées,

Glute injection : 23 de calibre 1,5 pouces de longueur d’aiguille
Injection cuisse: 25 jauge de 1 pouce de longueur d’aiguille
Injection deltoïde: calibre 25 de 1 pouce de longueur d’aiguille

Procédures d’injection
Il y a un certain nombre de mesures qui doivent être respectée afin de procéder à une injection sûre et adéquate par voie intramusculaire. Tout d’abord, avant de manipuler les aiguilles ou des flacons, l’utilisateur doit prendre une douche complète. Ensuite, un tampon d’alcool doit être utilisé pour nettoyer la zone d’injection et un autre tampon imbibé d’alcool doit être utilisé pour nettoyer le bouchon en caoutchouc sur le dessus du flacon. Ensuite, prenez une nouvelle seringue, retirer sa partie supérieure en plastique, puiser environ 2 ccs d’air dedans et insérez-la dans le flacon de votre produit anabolisant. Injecter cet air dans le flacon, ce qui va créer une pression dans le flacon et rendre plus facile le tirage des préparations à base d’huile. Ensuite, tournez le flacon tête vers le bas et tirer lentement l’huile jusqu’à ce que vous avez au moins 1/4 cc.

Par exemple, si quelqu’un venait à prendre une injection de 1 cc, il devrait puiser environ 1 1/4 ccs à 1 1/2 ccs de liquide. Ensuite, tapoter sur le côté de la seringue pour aider les bulles d’air qui ont été tirées dans la seringue à remonter vers le haut. À ce moment, l’excédent 1/4-1/2 cc pourra être injecté dans le flacon et l’aiguille retirée.

Puis, maintenez la seringue sans aiguille tête vers le haut et continuer à tapoter afin d’encourager toutes les bulles d’air à venir dans la partie supérieure de la seringue. Maintenant, échanger l’aiguille par une nouvelle. L’aiguille ne souffre d’aucun damage lorsqu’elle est poussé à travers le piston en caoutchouc sur le flacon. Il est important de ne pas toucher cette aiguille avant l’injection. Elle ne doit pas entrer en contact avec un comptoir ou vos doigts, elle ne doit pas être nettoyée avec de l’alcool.

Cette aiguille est stérile et ne doit pas être touchée. À ce stade, une fois de plus tamponner la zone d’injection avec de l’alcool, puis appuyez sur le piston de la seringue en la tenant l’aiguille du côté, jusqu’à ce que les bulles d’air soit complètement sorties. Une fois un filet d’huile apparut au sommet de l’aiguille, lui permettre de couler de la surface de l’aiguille lui assure une lubrification.

A ce moment, prenez la seringue et maintenez-la comme un dard. Utilisez l’autre main pour étirer la peau sur la zone d’injection et puis pousser l’aiguille jusqu’à ce qu’elle pénètre. Après l’avoir insérer suffisamment profondément dans le muscle, tirez sur le piston pendant quelques secondes pour s’assurer qu’il ne se remplit pas de sang, ce qui aurait indiqué que l’aiguille aurait été injectée dans un vaisseau sanguin.

S’il n’y a pas de présence de sang dans la seringue, appuyez lentement sur le piston jusqu’à ce que toute l’huile soit injectée. Puis, retirez rapidement l’aiguille et prenez un autre tampon imbibé d’alcool et appuyez fermement sur la zone d’injection. Cela permettra de minimiser les saignements, s’il y a lieu. En appuyant fermement sur la zone d’injection et en massant un peu, une partie de la douleur pourra être réduite. Il est important que le liquide ne soit pas injecté trop rapidement car cela provoque plus de douleur lors de l’injection et dans les jours qui suivent.

Une fois cette étape terminée, remettez les bouchons en plastique pour protéger les aiguilles et assurez-vous qu’elles soient correctement conservées (pour ensuite jeter ou apporter chez votre pharmacien). Pour éviter un tissu cicatriciel excessif sur la zone d’injection, il n’est pas sage d’injecter plus de 2 ccs de solution par prise. Il n’est pas non plus prudent d’utiliser le même site d’injection plus de deux fois par semaine (une fois par semaine est préférable).

Conseils et préparations
Toujours réchauffer le flacon ou ampoule à la température du corps avant l’injection. Vous pouvez le faire en le plaçant sous votre bras pendant environ cinq minutes ou placer le flacon dans de l’eau chaude.
Juste avant l’injection, pousser le piston pour permettre qu’une goutte de liquide se forme sur l’extrémité de l’aiguille et la laisser couler sur l’aiguille. Cela permet de lubrifier l’aiguille avec la solution huileuse de vos stéroïdes anabolisants.
Disposer l’extrémité de l’aiguille (ouverte en V) vers le haut du corps.
Si vous le souhaitez, vous pouvez engourdir la zone d’injection avec de la glace avant de procéder.

Categories: Uncategorized

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *