L’obésité est un terme médical concernant une caractéristique d’une personne ayant une masse corporelle (adipeuse) plus importante que la plupart des gens, répartie de façon généralisée dans plusieurs zones de l’organisme.

Le phénomène d’obésité peut avoir des répercussions importantes sur la santé de l’individu, sa prévention est devenu un problème de santé publique dans de nombreux pays.

L’ augmentation de l’obésité est donc due à la modification de notre mode de vie, en effet les médias et surtout la publicité nous poussent à consommer des produits de plus en plus riches en sucre, graisse, glucide.
Les grignotages entre les repas se multiplient surtout chez les adolescents et également chez les adultes, ceci peut s’expliquer par une augmentation du stress et d’une manière générale une mauvaise hygiène de vie, incompatible avec un poid stable.

De plus l’évolution de la technologie engendre des facilités dans la vie de tous les jours, mais entraîne aussi une diminution des dépenses énergétiques et favorise l’augmentation des graisses.
L’ obésité est une maladie qui touche de plus en plus de monde et surtout de plus en plus jeunes, les enfants sont les premiers victimes de l’ obésité, ceci reste inquiétant et demande réflexion pour essayer d’endiguer cette épidémie.

De nombreux facteurs y contribuent, mais tous se ramènent soit à une baisse de l’activité physique soit à une augmentation des calories consommées. Les programmes d’activité physique à l’école, au collège et au lycée sont trop souvent réduits.
Le facteur le plus associé au surpoids reste l’augmentation du temps passé devant la télévision. L’industrie agroalimentaire a également sa part de responsabilité, beaucoup de fonds sont investit dans le marketing pour trouver comment nous faire manger plus.

Les spécialistes définissent l’obésité comme un excès pondéral du à l’accumulation de tissus adipeux.
Il existe diverses méthodes pour déterminer la masse du tissu adipeux chez une personne, dans la pratique les méthodes instrumentales se révèlent parfois non adaptés.
Le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC) est la méthode généralement utilisée. On calcule l’IMC à partir du poids corporel et de la taille avec une formule spéciale.

Comment savoir si on est obèse ? Si on souffre d’obésité ?

IMC = Mon poids (en kilo) / Ma taille (en mètre) ²

Par exemple, pour moi, je fais 1m87 et je pèse 75kg.
75 / (1,87) ² = 21,45
Mon indice de masse corporel est de 21,45.

Une femme mesurant 1,70m et pesant 90kg a un IMC de 90/(1,7)² = 31,1

Grâce à l’IMC, on peut évaluer le poids corporel et un éventuel risque pour la santé en analysant les résultats suivant :

Un résultat inférieur à 18,5 : vous êtes maigre, vous êtes en dessous de votre poid normal.

Un résultat entre 18,5 et 24,9 : vous avez un poids normal, aucun problème d’obésité.

Un résultat entre 25 et 29,9 : vous avez un surpoids, certains professionnels parle de stade 1 d’obésité.
Tandis que d’autres sont catégoriques et affirme qu’il ne sagit pas d’obésité.
C’est un risque pour la santé augmenté.

Un résultat entre 30 et 40 : vous souffrez d’obésité, certains professionnels parle de stade 2 d’obésité.
C’est un risque pour la santé important.

Un résultat supérieur à 40 : vous souffrez beaucoup d’obésité, une obésité massive (obésité stade 3)
C’est un risque pour la santé très important.

Les résultats de diverses études internationales indiquent que l’obésité est de plus en plus fréquente. L’obésité est devenue un problème de santé publique majeur, encore plus important que la malnutrition et les maladies infectieuses.

L’obésité est une maladie complexe car elle résulte de facteurs génétiques, métaboliques, psychologiques et comportementaux.

La genèse de l’obésité est un phénomène complexe. En effet, chaque personne est différente face a tous les facteurs favorisants l’obésité.

Le facteur alimentaire est un facteur important, c’est l’excès d’apport (au niveau quantitatif)
Il est certain que le nombre moyen de calories ingérées chaque jour est à apprécier selon l’activité de la personne. Le sédentaire n’a pas les mêmes besoins que le travailleur de force, on le comprend aisément.
Un apport calorique excessif par rapport aux besoins entraîne donc à la longue une prise de poids significative.

L’obésité grave est nocive car elle perturbe les fonctions mécaniques, métaboliques et physiologiques normales de l’organisme. Ces comorbidités touchent presque tous les organes du corps humain d’une façon ou d’une autre et entraînent des maladies secondaires graves qui peuvent aussi mettre votre vie en danger. L’effet cumulatif de ces comorbidités peut affecter l’ensemble de votre vie en vous empêchant d’être en pleine forme et en pleine santé, en diminuant votre qualité de vie et en augmentant les risques de décès prématuré.

Attention au dangers de l’obésité !

L’obésité chez les enfants :

Il y a trente ans, les goûters apportaient chaque jour par enfant aux Etats-Unis 450 Kcal.
Aujourd’hui les goûters apportent 600 calories (Kcal)
Le grignotage n’a pas bonne réputation, alors plusieurs industriels ont mis en place des campagnes de publicité pour faire passer un message : le gôuter est un quatrième repas.

Astuce pour maigrir intelligemment :

Pour perdre du poids, avec une alimentation de type Européenne, il est bon de ne pas faire la chasse au corps gras mais au contraire de réhabiliter les graisses de bonne qualité (comme par exemple l’huile d’olive ou les noix).

Une étude scientifique en Caroline du Nord montre qu’un régime riche en graisses de poisson principalement fait perdre d’avantage de poids qu’un régime pauvre en graisse.

Voici les conséquences de l’obésité pour la santé chez les hommes, femmes, enfant et adolescents :

Un taux élevé de cholestérol dans le sang.
Du diabète de type 2.
Des maladies du coeur.
De L’hypertension.
De l’apnée du sommeil.
Un syndrome d’hypoventilation liée à l’obésité.
Une insuffisance respiratoire.
Des brûlures d’estomac et des reflux gastrique.
Apparition d’asthme et de bronchite
Des maladies de la vésicule biliaire
L’incontinence urinaire à l’effort
Une altération discale dégénérative
De l’arthrose des articulations portantes
La stase veineuse

Sans parler des conséquences néfastes sur le plan social et des perturbations affectives et psychologiques.

Les chiffres de l’obésité en France :

L’obésité continue de progresser en France.
Les résultats de la dernière étude sur l’obésité en France (Obépi-Roche, septembre 2006) le confirment.
L’obésité concerne ainsi 12,4 % de la population en France, contre 11,3% en 2003 et 8,2% en 1997.

En outre, l’augmentation de l’obésité est plus rapide et plus forte chez la femme (+64%) que chez l’homme (+40%).
Pour conclure, l’obésité est une vraie maladie qui a de multiples répercutions sur la santé. Elle est liée à différents facteurs de risque dont le diabète, les prédispositions génétiques, un environnement défavorable (une activité physique insuffisante et mauvais habitudes alimentaires).

Categories: Uncategorized

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *